Reconnecter le Service Achats à la réalité du terrain

Témoignage de Olivier Vaidie, Directeur d’Exploitation Groupe chez Altrad


Altrad est un leader mondial dans la prestation de services à l’industrie. A travers la division Coffrage & Etaiement, Altrad fournit depuis bientôt 30 ans des entreprises du Bâtiment et du Génie Civil.

Dans cette division, la plupart des process sont centralisés avec un fort décloisonnement entre les différents services. Un enjeu stratégique apparaît dans ce contexte : reconnecter les achats à la réalité terrain. Lynkus intervient sur le recrutement d’un Approvisionneur pour épauler Altrad au cœur de cette restructuration :

Retour sur le témoignage d’Olivier Vaidie, responsable d’Exploitation du Groupe et d’une équipe de production sur la division Coffrage & Etaiement :

Quelle raison vous a poussé à réaliser ce recrutement ?

Nous avons fait ce recrutement pour une raison simple : nous n’avions pas de service approvisionnement. Nous avions seulement un service achats qui gérait les approvisionnements. Cela ne convenait pas à notre métier. Nous ressentions une souffrance de la part des opérationnels. Le service des achats était déconnecté de la réalité terrain, du quotidien de nos exploitations, et par la force des choses des besoins clients. C’est presque comme si nous avions deux mondes différents. A titre d’exemple, sur le terrain nous attendons une date de livraison chez notre client, et non une date de départ usine.

Concrètement, qu’attendiez-vous de cette personne ?

Nous voulions quelqu’un pour faire le lien entre le service des achats et la réalité terrain.

Nous attendions de cette personne qu’elle puisse prendre en charge les approvisionnements et nous apporter toutes ses connaissances du métier, avec un vrai pilotage, de vraies statistiques, un contact face au fournisseur avec un suivi digne de ce nom. Nous recherchions quelqu’un qui pouvait nous apporter pleins de choses de son vécu, de sa formation, etc.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans le candidat recruté ?

C’était le premier candidat sur trois, et pour être honnête ce n’était pas le CV que j’avais retenu. Pourtant, à la fin de l’entretien, j’étais à 90% déjà séduit. Autant par son contact que par son parcours et sa vaillance. Pour expliquer mes réticences du début : je n’étais pas forcément pour car même si nous faisons partie du Groupe Altrad qui a une puissance phénoménale, nous sommes un des petits maillons et nous fonctionnons en mode PME. Le candidat n’était pas habitué à cela. Il n’était pas non plus familier avec notre secteur d’activité.

Finalement, il a su nous faire ressentir dès le début que c’était exactement ce qu’il recherchait. Changer d’environnement, c’était précisément ce qui façonnait sa motivation.

Pourquoi avez-vous choisi Lynkus ?

Généralement, le service RH s’occupe des recrutements. Pour celui-ci, nous avons décidé de nous faire accompagner pour plusieurs raisons.

D’abord, c’était un profil sur lequel nous attendions des compétences assez particulières, c’était donc plus simple pour nous de traiter avec quelqu’un qui parle le même langage. Ensuite, c’était un profil que nous recherchions dans l’urgence. Et le dernier aspect, c’est que nous étions dans un contexte assez sensible accompagné de nombreux changements.

A titre personnel, je voulais à la fois me faire épauler dans ce recrutement et garder une visibilité directe sur toutes les étapes du processus. C’était la solution la plus simple pour une transmission d’informations fluide : cela me permettait d’exprimer ce que je recherchais, pourquoi et comment.

Qu’est-ce-que vous avez le plus apprécié dans votre relation avec Lynkus ?

C’est la première fois que je m’occupe d’un recrutement de ce type. Comme je l’ai mentionné j’avais besoin d’être épaulé et d’aller vite ; et c’est exactement ce qui s’est passé. Je n’ai rien à redire sur le travail qui a été fait. Au contraire, je suis satisfait à beaucoup de niveaux en fait : dans la communication, dans le suivi notamment les remontées d’information chaque semaine. J’ai été satisfait sur toute la ligne, et les candidats que nous avons reçus correspondaient exactement à notre besoin.

Je pense qu’il est vraiment important, en tous les cas pour ce type de postes, qu’une personne qui soit en lien direct avec le poste recherché chapote le recrutement. Simplement parce qu’elle a en tête tous les points négatifs et positifs, qu’elle est à même de formuler clairement. Avec mes mots, je vais donner beaucoup plus d’informations primordiales qu’un service RH généraliste car je suis dedans au quotidien.

Comment s’est déroulée la mission ?

Tout s’est fait très rapidement : nous avons eu notre premier contact la seconde semaine de décembre, reçu les trois candidats short listés en janvier. Nous avons fixé une date de début de mission en mars. Nous avons vraiment eu la chance d’être séduit de suite par un candidat qui lui-même était séduit, donc tous les feux étaient au vert. Et puis le Covid-19 s’en est mêlé.

Quel a été l’impact de cette crise pour vous ?

Déjà, la personne recrutée n’a pas pu être intégrée ! Au niveau plus global, comme nous vendons et louons du matériel pour les entreprises de BTP et que de nombreux chantiers ont été mis sur pause, l’activité s’est arrêtée sans prévenir. Nous avons donc mis une grande partie des effectifs en chômage partiel. Nous avons juste gardé de mini-équipes. En ce moment, nous travaillons sur un redémarrage progressif, câlé sur la reprise des activités de nos clients. Nous essayons de faire des projections sur les besoins clients, ce qui est plus difficile du côté location que du côté vente. D’un autre côté, nous prenons en compte les contraintes de nos salariés pour planifier la reprise. C’est encore très flou, mais notre objectif est de réussir à mettre les effectifs correspondants à la charge de travail réelle. Une chose est sûre, le retour va être très progressif !

Un dernier mot pour la fin, que pouvez-nous vous souhaitez pour la suite ?

D’abord, que nous redémarrions ! Que l’activité soit bien présente et que nous puissions tous travailler dans de bonnes conditions. Être dans le feu de l’action début Juin, se serait super. Et également de relancer un nouveau recrutement avec vous, cette fois pour épauler notre équipe parisienne !


Toute l’équipe Lynkus remercie M. Vaidie pour son témoignage et le Groupe Altrad pour leur confiance.

Lynkus est rattaché à Procemo Group, acteur majeur du conseil en Achats, Supply Chain et Logistique. La création de Lynkus intervient dans une volonté de proposer un panel de services complets aux directions d’entreprises en gardant cet ADN métiers qui fait la force du groupe.

22 mai 2020

Partager

Infographie : Rémunérations Métiers Supply Chain 2020

Quels sont les rémunérations des métiers de la supply chain en 2020 ?

22 juin 2020

Infographie : rémunérations métiers achats 2020

Découvrez notre infographie sur les rémunérations des acheteurs en 2020

8 juin 2020